25 février, 2007

Comment passer le weekend

Classé dans : relation humaine — adamatokyo @ 17:49

Il fait froid à Tokyo.  C’est bien pour moi qui préfère le temps froid.

Je dors, mange, navigue sur la Toile… je n’ai pas beaucoup de passions (la F1 est la seule mais il faut attendre la saison 2007 qui commence en mars) et je ne sais pas comment passer le weekend.  Même en semaine, le soir, je ne fais que lire et dormir.  En ville il y aurait pas mal d’activités pour les gens de mon âge…  Si mon lieu de travail est un peu près de chez moi, je n’ai plus besoin d’aller au centre-ville et ma vie devient de plus en plus calme.

J’ai donc rangé un peu mes documents qui s’accumulaient chez moi, dont je jèterai la semaine prochaine.  Or je garde toujours les livres que l’on a utilisés à l’université, juste pour les souvenirs.

J’attends avec impatience le jour de remise du diplôme, où on organisera une réception en honneur des progesseurs qui vont retraiter.  Comme je travail déjà je ne pourrai pas aller à la cérémonie mais certainement je participerai à la réception, bien que les frais de participation en est requis (c’est très cher !).

29 janvier, 2007

Appetit maladif

Classé dans : condition physique,relation humaine — adamatokyo @ 22:38

Pourquoi ai-je autant d’appetit …? Suis-je malade ou enceinte?

Cette semaine, je n’aurai que quelques tâches pour le jour : un entretien dans une entreprise à la fin, sauf cela je n’ai qu’à attendre des appels en provenance d’autres. Le soir, ce sera autre chose.

Par ailleurs, je me trouve face à la difficulté de communication avec les autres. Depuis le début du mois j’ai moins d’occasions de parler, et ça me fait de plus en plus fermée. J’aimerais voir mes camarades, comme avant à la fac, on aimait discuter de moindres sujets mais aussi de notre discipline, de nos recherches.

25 janvier, 2007

Le monde est pourri

Classé dans : relation humaine — adamatokyo @ 22:07

Je ne veux plus croire les gens, mais je sais bien qu’il faut que je le fasse pour vivre ici …

Comme j’avais écris l’autre jour, au matin je reprends confiance et je me répète : »Tu deviens normal à partir d’aujourd’hui, tu te libère d’inquiétudes, de problèmes mentaux, de dépressions, de tout et tout »…  mais dès le soir ça s’en va.  Je me sens excluse de la société entière, je ne sais plus quoi faire, sans ni savoir ce que je deviendrai.  

Je veux effacer ma propre existence, je veux redevenir innocente.  Comment est-elle établie ma personnalité qui me fait souffrir tant ?  Pourquoi je ne peux penser que de cette manière ? 

MAIL'TING'POP |
Le blog de P@pyGilbert |
TSTS Hills |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Sur les chemins avec ma Wil...
| mes amies
| bric a brac, des pensées, c...